Ethique & gouvernance

Depuis la renaissance de la marque en 2005, Marchak s'astreint à des pratiques responsables dans l'achat de ses matières premières c'est-à-dire les métaux et les gemmes. Elle veille également à la bonne gouvernance de ses ressources humaines. L'appréciation de rareté, les notions de temps passé à la fabrication et l'égard porté au patrimoine de la marque, mais aussi le service auprès de notre clientèle nous engagent.

ba-viaduc.jpg
gemmes.PNG
all-beloved-trs.png

Assurer un approvisionnement responsable

Nous achetons nos diamants auprès de fournisseurs d'Anvers, New York, Genève ou Tel Aviv. Ils sont exclusivement issus du système coopératif international du Kimberley Process visant à éliminer le flux des diamants de conflits. Concernant les gemmes de couleurs, nous préférons les fournisseurs labellisés Responsible Jewellery Council (RJC), ou de l'International Colour Gemstonne Association (ICA).

Depuis quelques années, la bijouterie et la joaillerie se pose la question de l'approvisionnement éthique de métaux précieux. Après avoir entrepris ses propres recherches sur cette épineuse question, la maison Marchak a fait le choix d'utiliser de l'or Fairmined à partir de 2022.

Promouvoir la conduite éthique

 

Nos ateliers de fabrication sont labellisés Responsible Jewellery Council (RJC) ou en phase de l'être. Le RJC réunit des entreprises mondiales à l'initiative de grands noms de l'industrie joaillière, de l'or et du diamant, depuis la mine jusqu'à la vente du bijou en boutique.

 

Les membres du RJC s'engagent à promouvoir des pratiques responsables au sein de leur filière, par le biais d'une démarche transparente, permettant de rendre compte des résultats à la société civile par le biais d'audits réguliers.

atelier1.jpg
Usine de stockage

1% for the Planet : en projet

Il faut cependant être réaliste et bien considérer que si la part de rêve dans un bijou est immense, les matières premières qu'il faut extraire ou réutiliser pour le réaliser nécessitent des produits parfois nocifs pour l'environnement (le borax, crucial et inévitable dans la fabrication en est un exemple). C'est pourquoi nous avons décidé de reverser 1% de notre chiffre d'affaires à 1% for the Planet à compter de 2022. Seulement 7% des sommes dédiées à la philanthropie s’adressent à des causes environnementales et il est important pour nous d'y contribuer car les effets de l'extraction minière menacent d'abord les pays où se trouvent les sources d'approvisionnement des pierres et des métaux précieux.